Historique

1932
Fondation du Centre de Transfusion Sanguine d'Urgence, dans les bâtiments des Hospices Civils de Strasbourg

 

1945
reprise des activités du CTSU

 

1er janvier 1948
Création à Strasbourg du Centre Régional de Transfusion Sanguine et de Réanimation (CRTS)

 

15 mars 1948
Nomination du Pr Waitz comme Directeur du CRTS

 

jusqu'en 1949
la couverture des besoins sanguins est assurée grâce au seul concours de donneurs indemnisés

 

7 février 1950
Création d'une banque du sang basée sur un approvisionnement par des dons bénévoles

 

février 1951
la collecte du sang est renforcée par l'emploi d'une équipe mobile de prélèvements

 

juillet 1951
début de la congélation du plasma à - 30°C

 

21 juillet 1952
promulgation d'une loi fixant les principes essentiels de la transfusion sanguine, encore en vigueur aujourd'hui. Le prélèvement du sang devient le monopole des établissements agréés par le Ministère de la Santé

 

septembre 1952
installation d'un lyophilisateur pour la dessiccation du plasma humain

 

27 avril 1954
création de l'Association Régionale de Transfusion Sanguine (ARTS), organe de gestion autonome à caractère privé

 

5 mars 1956
Le CRTS obtient l'agrément pour la préparation du matériel stérile et apyrogène devant servir aux prélèvements du sang, ainsi qu'à la préparation des sérums-tests et des dérivés sanguins

 

30 mars 1962
Inauguration du nouveau centre, situé rue Spielmann à Strasbourg

 

23 mai 1975
acquisition d'un deuxième site, à Lingolsheim

 

1978
transfert des activités de lyophilisation et de fractionnement du plasma humain sur le site de Lingolsheim

 

à partir de 1987
restructuration complète des bâtiments et des installations, de l'Unité de Fractionnement

 

4 janvier 1993
loi redéfinissant l'organisation de la transfusion en France et créant une distinction entre les produits sanguins labiles et les produits dérivés du plasma, création de l'Agence Française du Sang

 

1er juin 1994
suite à la loi du 4 janvier 1993, la fabrication des dérivés stables, à partir du plasma collecté, est assurée par le Laboratoire Français de Fractionnement et des Biotechnologies (LFB), qui regroupe une partie des anciens sites de fractionnement de France

 

1er juillet 1994
les installations de l'unité de fractionnement sont louées à Rhône Poulenc Rorer puis à Centeon

 

14 décembre 1994
conformément à la loi du 10 mai 1994, l'ARTS devient l'Etablissement de Transfusion Sanguine de Strasbourg (ETS)

 

1er janvier 1995
les ETS ne sont plus autorisés à distribuer des produits stables

 

1999
l'unité de fractionnement est cédée à la société Octapharma

 

1er janvier 2000
création de l'EFS, établissement public de l'état, et application du nouveau Schéma Territorial d'Organisation de la Transfusion Sanguine, avec la création de la région Alsace (Bas-Rhin, Haut-Rhin, arrondissement de Sarrebourg)

 
visu_don_du_sang_04